L’École de Chirurgie et de Pratiques Interventionnelles de Nantes est une des seules en France à proposer une formation sur 3 modèles expérimentaux : simulation, modèle cadavérique, modèle porcin vivant.

Chacun de ces modèles ont leurs avantages et inconvénients mais restent parfaitement complémentaires pour une formation globale.

Le Laboratoire des Grands Animaux (LGA)

    
  Le Laboratoire Grands AnimauxLe Laboratoire des Grands Animaux (LGA) utilisant le modèle porcin vivant anesthésié qui s’approche de l’homme par sa taille et son anatomie même si un peu différente. Il permet surtout d’avoir un modèle vivant se rapprochant des conditions réelles de chirurgie avec en particulier le risque de saignement opératoire.

Le LGA dépend de l’unité INSERM U643 et elle-même de l’Institut de Transplantation Urologique et Néphrologique (ITUN). Cette structure de 250 m2 est dévolue à la chirurgie expérimentale sur grands animaux. Elle possède un bloc opératoire de 35 m² avec 2 tables opératoires permettant d'opérer deux animaux simultanément. Le laboratoire dispose de l’expérience de 2 animaliers diplômés et formés aux techniques d’anesthésie sur grands animaux.


 

Le Laboratoire d’Anatomie


Le Laboratoire d'Anatomie   Le Laboratoire d’Anatomie utilisant le modèle cadavérique qui permet d’être dans les conditions anatomiques humaines réelles mais sans le saignement.
Le Laboratoire d’Anatomie est un laboratoire de la Faculté de Médecine. Il reçoit des sujets ayant fait le don de leur corps à la science via le Centre d'Etude et de Recherche en Anatomie de Nantes (CERAN).
Ces sujets sont utilisés pour l’apprentissage de l’anatomie humaine et la dissection chirurgicale dans le cadre de formations initiales et également de formations continues.
Il s’agit d’une structure de près de 500m² comprenant 2 grandes salles de dissection avec chacune 8 tables de dissection pouvant recevoir au total jusqu’à 60 personnes. Il existe également attenant une salle de cours avec visioconférence pouvant recevoir jusqu’à 50 personnes. Le laboratoire dispose de l’expérience de 2 techniciens et il reçoit en moyenne 160 sujets / an, le plaçant en nombre de sujet au 2ème rang des laboratoires d’Anatomie en France.

Le Dry-Lab

                  
Le Dry-Lab permet d’utiliser des outils informatiques virtuels de simulation plus ou moins complexe d’intervention ou de geste (Simulateur greenlignht, simulateur Robot Da-Vinci, …). Il permet également l’apprentissage de gestes simples (sutures, pelvi-trainer, …)